General discussion

Locked

IntuiCat

By tnivelet ·
Tags: Off Topic
blog root

This conversation is currently closed to new comments.

141 total posts (Page 1 of 15)   01 | 02 | 03 | 04 | 05   Next
| Thread display: Collapse - | Expand +

All Comments

Collapse -

AJAX : Keeping Presentation Logic on Server

by tnivelet In reply to IntuiCat

<div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">The more AJAX / Web 2.0 applications are created, the more developpers wonder where they should code : on Client (javascript), or on Server ?<br />
<br />Though JavaScript is capable of nearly anything, I personnaly believe it may soon become very difficult to maintain large client-side implementations.<br />I took the choice of developing the whole presentation logic on the server, making client page a clone and a slave of a regular, desktop form running on the web server.<br />
<br />This approach was successfully implemented in what may be considered as the first on-line Ajax Catalogue, <a href="http://www.abaqueinside.com/IntuiCatAjaxDemoVerif.asp">IntuiCat.</a>
<br />
<br />
<a href="http://www.abaqueinside.com/IntuiCatAjaxDemoVerif.asp">IntuiCat</a> HTML page is generated from a desktop form accessing all logic layers : presentation, business and data access. Generation program clones desktop form into an HTML page :<br />
<ul>
<li>Each object on the desktop form is assigned an ID based on its containership : container1.container2.object -> id="container1_container2_object".</li>
<li>Each event implemented in the desktop form is automatically implemented in the generated HTML page : click() -> onclick(), change() -> onchange(), etc.</li>
</ul>All HTML event handlers call the same central event handling function [DOMEvent()], which simply defers the event to the server, together with impacted object ID, current object value, user ID, etc.<br />
<br />Server restores desktop form to user's previous state, executes event, compares form's aspect before and after event, identifies what has changed, and sends back required DOM modification instructions.<br />Client common Event Handler simply executes whatever instructions he received fom server with a simple eval().<br />
<br />IMHO, this approach brings many benefits:<ul>
<li>Client code is light (<a href="http://www.abaqueinside.com/IntuiCatAjaxDemoVerif.asp">IntuiCat</a> : 13 kB)</li>
<li>Being standard, client code is cross-browser certain</li>
<li>Presentation logic is developped in a productive visual, object-oriented language</li>
</ul>All AJAX common benefits remain : user comfort, bandwith savings (90 % average)<br />As detailed at the bottom of <a href="http://www.abaqueinside.com/IntuiCatAjaxDemo.asp">IntuiCat demo form</a>, response times are under a second : .7 second average with a large, real-life database (main table holds a million records).<br />
<br />
<a href="http://www.abaqueinside.com/IntuiCatAjaxDemoVerif.asp">IntuiCat</a> brings an live illustration of a reliable server-side approach.</div><p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/01/ajax-keeping-presentation-logic-on.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

AJAX et Web 2.0, c?est quoi au juste ?

by tnivelet In reply to IntuiCat

Souvent per?us comme concurrents, les concepts AJAX et Web 2.0 sont en r?alit? intimement li?s.<br /><br /><span style="font-weight: bold;font-size:130%;" >AJAX</span><br />N? en f?vrier 2005 de l?imagination d?un Web Guru, <a href="http://www.adaptivepath.com/publications/essays/archives/000385.php">Jesse James Garrett consultant d'Adaptative Path</a>, le terme ? AJAX ? est l?acronyme de trois technologies existantes : JavaScript, HTTP Asynchrone et XML.<br />En bon fran?ais AJAX pourrait se traduire par :<br /><blockquote>Une page HTML peut ex?cuter un programme JavaScript qui, gr?ce ? un composant de communication asynchrone par le protocole HTTP, peut obtenir du serveur des informations au format XML et s?en servir pour modifier le contenu de la page en agissant sur son mod?le objet.</blockquote><br />Un peu compliqu? ? Examinons donc les ingr?dients de la recette ?<br /><ul><li><span style="font-weight: bold;">XMLHTTP </span>: Tous les navigateurs modernes disposent d?un composant r?pondant ? l?appellation g?n?rique ? XMLHTTP ? et capable d?ouvrir une connexion HTTP, ?mettre une requ?te, lire la r?ponse et, si elle est en XML, en d?coder la structure et cr?er un mod?le objet de son contenu. Tout programme (m?thode) ex?cut? au sein d?une page peut, gr?ce ? ce composant, obtenir des informations du serveur sans changer de page.</li></ul><ul><li><span style="font-weight: bold;">DOM </span>: Quand un navigateur charge une page HTML, il en construit un mod?le objet (DOM) : tout programme ex?cut? au sein du navigateur peut acc?der aux ?l?ments de la page via une structure arborescente dont la racine est ? document ?. Chaque ?v?nement affectant un ?l?ment pouvant d?clencher un programme, celui-ci peut, gr?ce au DOM, modifier l?aspect, la position et le comportement de tout ?l?ment de la page.</li></ul><ul><li><span style="font-weight: bold;">JavaScript </span>: Avec un langage de programmation orient? objet comme JavaScript, la boucle AJAX est boucl?e : sur un objet d?une page HTML, un ?v?nement appelle un programme JavaScript qui appelle le composant XMLHTTP qui obtient du serveur les instructions que le programme JavaScript utilise pour mettre la page ? jour au travers de son mod?le objet.</li></ul>En r?sum?, le comportement d?une page HTML ? AJAXifi?e ? est tr?s proche d?un ?cran graphique ? traditionnel ?.<br /><br /><span style="font-size:130%;"><span style="font-weight: bold;">Web 2.0</span></span><br />Un second Gourou du Web entre en sc?ne : Tim o'Reilly, fondateur et dirigeant de la soci?t? d??dition Hi-Tech ?ponyme. Un beau matin Tim se dit qu?au fond le Web en est ? sa 3?me grande ?volution :<br /><ul><li>Web 1.0 : les pages HTML sont fig?es dans des fichiers</li></ul><ul><li>Web 1.5 : les pages HTML sont fabriqu?es par des programmes d?apr?s une base de donn?es ; la mise en page est enrichie par les feuilles de style</li></ul><ul><li>Web 2.0 : en plus de ce qui pr?c?de, le contenu des pages change en cours de navigation pour ressembler ? des ?crans d?application ? desktop ?</li></ul>Puisque les pages HTML peuvent d?sormais se comporter comme des ?crans ? DeskTop ?, les applications couramment utilis?es sur un ? DeskTop ? (courrier, calendrier, traitement de texte, tableur, etc.) peuvent ?tre mises en commun et acc?d?es ? distance au lieu d??tre charg?es sur chaque ordinateur ; ainsi :<br /><ul><li>Plus de probl?me de mise ? jour, maintenance, etc. du poste utilisateur ; un simple navigateur suffit (nouvel ?pisode de la guerre client l?ger ? client lourd !)</li></ul><ul><li>Le march? existe ; il n?y a qu?? se baisser pour ramasser les clients qui en ont assez de formatter, r?installer, perdre au passage leurs documents, etc.</li></ul><ul><li>Vous avez dit syst?me d?exploitation, Windows, Linux, etc. ? Mais pour quoi faire, un simple navigateur me suffit !</li></ul><ul><li>Moins de risque de piratage bien que, ? l? dessus, rien n?est jamais vraiment s?r</li></ul>Les investisseurs s?int?ressent de pr?s ? la technologie Web 2.0 qui pourrait ? terme concurrencer les logiciels les plus r?pandus : syst?mes d?exploitation, suites bureautiques, clients de messagerie, etc..<br /><br /><span style="font-weight: bold;font-size:130%;" >Le lien?</span><br />entre AJAX et Web 2.0 est d?s lors ?vident : Web 2.0 repose sur AJAX.<br />Pour simplifier disons qu?AJAX est la facette technique, Web 2.0 la facette ? affaires ? d?une m?me id?e.<br /><br />Reste un petit d?tail ? r?gler, comment faire pour synchroniser la logique serveur et client, et d?velopper en JavaScript tous les raffinement d?interface souhaitables sachant que, bien entendu, l?impl?mentation du Mod?le Objet HTML et XML (DOM dans le jargon du W3C) varie singuli?rement d?un navigateur ? l?autre.<br />Mais ici commence une autre histoire que le Renard nous contera un peu plus tard.<p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/01/ajax-et-web-20-cest-quoi-au-juste.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

AJAX et Web 2.0, c?est bien beau mais ? quoi ?a sert ?

by tnivelet In reply to IntuiCat

Bonne nouvelle, les applications AJAX / Web 2.0 servent non seulement aux d?veloppeurs Internet, mais aussi et surtout aux <span style="font-weight: bold;">utilisateurs</span>. En effet, en rendant son usage plus riche, ergonomique et intuitif, elles am?liorent le confort d?utilisation en r?duisant ses temps de r?ponse.<br /><br /><span style="font-weight: bold;">Am?liorer l?agr?ment d?usage</span><br />Le premier b?n?fice est ?vident : au lieu d?une page surcharg?e ou une succession de liens pour arriver ? l?information, l?utilisateur en a une vision plus synth?tique et ergonomique.<br /><br />La modification du contenu de la page, par opposition ? son remplacement complet, est beaucoup plus agr?able car l?affichage est plus stable et plus pr?visible.<br /><br />La transmission d?une petite modification ?tant tr?s rapide, la page est beaucoup plus ? vivante ? : plus d?h?sitation pour modifier l?aspect d?un bouton, d?un texte, d?une image si c?est possible avec quelques centaines d?octets au lieu de milliers pour la page compl?te.<br /><br /><span style="font-weight: bold;">R?duire les temps de r?ponse</span><br />Fondamentalement, Internet sert ? trouver une information dans un oc?an d?informations. Pour y parvenir, l?utilisateur passe g?n?ralement par une succession de choix.<br />Au lieu d?envoyer tous les d?tails de tous les choix, une page AJAX envoie d?abord les titres, puis, pour ceux qui int?ressent l?utilisateur et seulement ceux-ci, les d?tails, au moment o? il les demande.<br /><br />Statistiquement l?utilisateur n?a besoin que d?un d?tail ou deux pour faire son choix ; en ?conomisant l?envoi des autres d?tails, la technologie AJAX r?duit le temps de recherche total.<p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/02/ajax-et-web-20-cest-bien-beau-mais.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

D?velopper en AJAX, facile ou difficile ?

by tnivelet In reply to IntuiCat

Par rapport ? un d?veloppement traditionnel, la technologie AJAX pr?sente quelques difficult?s ? consid?rer attentivement.<br /><h2>Persistance de l?utilisateur</h2>La premi?re n?cessit? d?AJAX est de conserver l??tat de l?utilisateur d?une requ?te ? l?autre car les r?sultats d?actions successives sont le plus souvent inter-d?pendants.<br />Dans un syst?me dynamique de type ? Web1.5 ?, la persistance d??tat est v?hicul?e de page en page par une suite de param?tres : le programme serveur qui construit les pages dynamiquement ajoute les param?tres aux liens vers les pages suivantes.<br /><br />En AJAX / Web 2.0, ce syst?me ne peut fonctionner puisque les requ?tes sont ?mises depuis l?int?rieur de la page. Il faut donc m?moriser les actions successives de l?utilisateur, soit sur le client (au sein du programme JavaScript), soit sur le serveur (au sein d?une session).<br /><h2>Un mille-feuilles logiciel</h2>AJAX impose l?enrichissement de la couche cliente dans le navigateur : au lieu d?afficher simplement les pages transmises par le serveur, elle doit ?tre capable d?en modifier le contenu par une logique propre.<br />Ainsi tout ou partie de la ? logique de pr?sentation ? doit ?tre extraite du serveur pour ?tre greff?e sur le client, sachant que cette couche est toujours compos?e de plusieurs sous-couches : page HTML, feuille de style, programme JavaScript, instructions re?ues du serveur.<br />Bien entendu les couches ? donn?es ? et ? m?tier ? doivent, pour des raisons ?videntes, rester sur le serveur, et dialoguer avec des couches de transport XML et Internet.<br /><br />Si bien que l?application devient l?assemblage d?au moins 5 couches interd?pendantes, certaines opaques, ce qui rend ? l??vidence sa conception, sa programmation et sa mise au point plus d?licates.<br /><h2>JavaScript et DOMs : puissants mais abstraits</h2>Le langage JavaScript donne au client son intelligence, la capacit? d?agir sur l?aspect de la page affich?e dans le navigateur au moyen de son mod?le objet du document (DOM).<br /><h3>JavaScript, un cousin tr?s ?loign? de Java</h3>Bien qu?interpr?t?, JavaScript est un <a href="http://www.webreference.com/js/column79/">langage orient? objet</a> puissant (<a href="http://www.crockford.com/javascript/inheritance.html">h?ritage prototypal</a>, fonctions variables, scripts dynamiques, etc.), souple (typage faible, coercition de type implicite, etc.), et relativement rapide.<br />Sa logique objet prototypale est assez diff?rente des langages ? classiques ? : C, VB, VFP, et m?me Java dont il a pourtant emprunt? une partie de son nom.<br /><br />Le revers de cette m?daille est un niveau d?abstraction relativement ?lev?, n?cessitant une solide formation math?matique initiale, une parfaite ma?trise et une bonne exp?rience du paradigme objet . Il n?est qu?? lire les programmes JavaScript circulant sur Internet pour mesurer le foss? entre les possibilit?s du langage et son niveau d?utilisation moyen.<br /><h3>Un ou plut?t des DOM</h3>Avec le Mod?le Objet du Document expos? par le navigateur, un programme JavaScript peut agir en tous points de la page HTML. Pour exploiter ces possibilit?s le programmeur doit conna?tre : la logique et la syntaxe du langage JavaScript, les sp?cifications de DOM XML, HTML et CSS, en version originale (<a href="http://www.w3.org/TR/2003/REC-DOM-Level-2-HTML-20030109/html.html">W3C</a>), et avec les nuances d?impl?mentation apport?es par les diff?rents navigateurs (<a href="http://msdn.microsoft.com/workshop/author/dhtml/reference/dhtml_reference_entry.asp">Internet Explorer</a>, <a href="http://www.mozilla.org/docs/dom/domref/dom_shortTOC.html">Gecko pour FireFox & Netscape</a>, <a href="http://www.opera.com/docs/specs/#dom">Opera</a>, <a href="http://developer.apple.com/internet/webcontent/dom2i.html">Safari</a>, etc.).<br />L?ensemble repr?sente au total un <span style="font-weight: bold;">millier</span> de commandes, fonctions, op?rateurs, m?thodes et propri?t?s, soit l??quivalent d?un langage comme Visual FoxPro avec la complexit? suppl?mentaire n?e des fr?quents ?carts entre les sp?cifications (souvent abstraites) et l?impl?mentation.<br /><br />Inutile d?esp?rer une aide des ?diteurs de programme JavaScript : le mieux qu?ils sachent faire est rappeler les principaux ?l?ments du langage et des DOM ; pas d?intellisense comme dans la plupart des ?diteurs de programmes de langages int?gr?s comme Visual FoxPro, le recours ? la documentation est permanent.<br /><h3>D?boguage d?licat</h3>Les facteurs cit?s ci-avant rendent le d?veloppement et le d?boguage des application AJAX tr?s d?licat :<br /><ul><li>La s?paration du contenu et du contenant rend la structure plus abstraite et difficile ? appr?hender</li><li>Le composant XMLHTTP ? dig?re ? le flux XML re?u du serveur sans l?exposer au travers d?une interface utilisateur ; la d?tection d??ventuels probl?mes n?cessite une trace des flux sur le serveur et un d?boguage diff?r?</li><li>Sans les outils classique de d?veloppement (typage strict, compilation, ?dition de lien), JavaScript est permissif et l??criture de programmes fiables est plus difficile qu?avec un langage strict (C, Java, ou m?me VFP) : toutes les erreurs apparaissent ? l?ex?cution.</li><li>La mise en ?uvre d?un d?bogueur JavaScript reste complexe ; l?extension de d?boguage la plus aboutie est celle de FireFox (? Venkman ?) ; toutefois elle reste moins pratique qu?un d?bogueur ? classique ?</li><li>Les documents de r?f?rence sont ?parpill?s, souvent abstraits pour un d?veloppeur moyen, les diff?rences d?impl?mentation entre navigateurs sont fr?quentes</li><li>Les groupes de discussion offrent des possibilit?s de support limit?es, ceux que nous avons trouv?s sur ces sujets totalisent quelques messages par jour.</li></ul>Vue la complexit? du d?boguage, il est hautement recommandable de consacrer un temps initial important pour l?apprentissage et la compr?hension des composants du mod?le AJAX avant de se lancer dans un projet concret.<p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/02/dvelopper-en-ajax-facile-ou-difficile.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

Deux approches de d?veloppement AJAX

by tnivelet In reply to IntuiCat

<div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">R?sumons les ?pisodes pr?c?dents ; pour programmer en AJAX il faut :<br />
<ol>
<li>Capter les actions de l?utilisateur dans le navigateur ;</li>
<li>Transmettre les actions de l?utilisateur au serveur (via le composant XMLHTTP) ;</li>
<li>Ins?rer la r?ponse du serveur dans la page courante pour la pr?senter ? l?utilisateur.</li>
</ol>Sans ?tre triviaux, les deux premiers points sont r?alisables assez ais?ment : d?finir des gestionnaires d??v?nements dans les objets HTML qui instancient le composant XMLHTTP et envoient une requ?te au serveur.<br />
<br />A partir du point 3, les choses commencent ? se compliquer : il faut modifier l?aspect de la page en agissant non seulement sur l?objet ou l??v?nement s?est produit, mais, souvent, sur d?autres objets de la page.<br />Il faut donc mettre en ?uvre une ? logique de pr?sentation ? qui, compte tenu des contraintes des divers DOM et de leur impl?mentations, sera d?autant plus complexe que l?ergonomie cliente sera ?volu?e.<br />
<br />En la mati?re, le choix fondamental est ? o? doit r?sider la logique de pr?sentation ? ? : <span style="font-weight: bold;">sur le client ou sur le serveur</span> ? Les deux approches sont envisageables.<br />
<h2>Approche client</h2>Dans cette approche, le code de pr?sentation est ?crit en JavaScript client, et appel? par les ? handlers ? d??v?nements des diff?rents objets de la page HTML.<br />Bien entendu la logique de pr?sentation sera utilement r?partie dans diff?rentes ? classes ? JavaScript, auquel cas elle sera physiquement s?par?e de l?objet qui l?ex?cute. Ces classes peuvent parcourir l?arbre du DOM et ses collections pour modifier le comportement et l?aspect des objets environnants.<br />
<br />Compte tenu de la lourdeur des DOM et de leurs impl?mentations multiples, le d?veloppeur a int?r?t ? d?coupler la logique de pr?sentation applicative de l?impl?mentation sur le DOM au moyen de classes et fonctions interm?diaires. Ces classes et fonctions seront utilement regroup?es dans un ? ch?ssis ? (FrameWork) de d?veloppement AJAX qui simplifie et p?rennise les d?veloppement.<br />J'ai examin? plusieurs <a href="http://edevil.wordpress.com/2005/11/14/javascript-libraries-roundup/">? ch?ssis ? (frameWorks) JavaScript pour AJAX</a>: AJAXGear, Prototype, Rico, Dojo, Zimbra, ZK, etc.<br />
<br />Ces ch?ssis apportent essentiellement :<br />
<ul>
<li>Encapsulation des fonctions de base pour les affranchir des diff?rences d?impl?mentation entre les navigateurs : composant XMLHTTP et DOMs (principalement XML, HTML et CSS)</li>
<li>Objets HTML au comportement interactif riche (Widgets) : case de texte auto-suggestive, calendrier, etc.</li>
<li>Effets graphiques sur les objets : d?placement, tremblement, d?placement, r?duction, affadissement, etc.</li>
</ul>Les meilleurs ch?ssis AJAX permettent d?envoyer une requ?te au serveur, lire en retour un fragment HTML et le placer dans un conteneur du document (balise HTML "div"). Les logiques plus complexes comme la mise ? jour de plusieurs parties du document restent ? la charge du d?veloppeur.<br />
<br />Le ch?ssis qui me para?t le plus complet (DoJo) compte plus de <span style="font-weight:bold;">20.000 lignes de code JavaScript</span> r?parties dans 140 fichiers pesant au total 550 kOctets.<br />
<br />L?absence de documentation des ? ch?ssis ? AJAX, la relative complexit? du langage JavaScript, les diff?rences d?impl?mentation des DOMs rendent le d?veloppement de Widgets sp?cifiques relativement ardu.<br />
<h2>Approche serveur</h2>Dans cette approche, un programme serveur ? fabrique ? la page HTML au moyen de biblioth?ques d?objets compatibles AJAX. Les logiciels de conception de derni?re g?n?ration comme Visual Studio permettent la mise en page et le r?glage visuels de ces objets (feuilles de propri?t?).<br />
<br />Par construction, les appels AJAX sont dirig?s vers le m?me programme qui, connaissant la structure de la page pour l?avoir construite pr?c?demment, peut facilement identifier les ?volutions ? y apporter selon l??v?nement. Le programme retourne alors les ordres d??volution de la page au client qui n?a plus qu?? les ex?cuter.<br />
<br />Bien entendu, dans ce sch?ma, les ?v?nements qui ne concernent que l?aspect de la page (sans modification de donn?es) restent trait?s sur le client, la difficult? ?tant de fixer o? chaque ?v?nement sera trait? : sur le client ou le serveur.<br />Cette approche pr?sente des avantages : elle simplifie le couplage entre les couches de pr?sentation et de donn?es, et favorise la constitution de classe d?objets AJAX r?utilisables.<br />Toutefois elle impose une technologie serveur sp?cifique (Java, ASPx, etc.) et ajoute une couche de complexit? du fait de l?abstraction du code client dans des objets serveur.<br />
<br />J'ai opt? pour une autre solution qui me para?t plus simple et puissante, que je pr?senterai prochainement ici.</div><p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/02/deux-approches-de-dveloppement-ajax.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

IntuiCat: AJAX made sooo easy with Visual FoxPro and west-wind wConnect

by tnivelet In reply to IntuiCat

<div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">I posted a technical white paper on Abaque's site on how to easily and rapidly create an AJAX Web application from an extant Desktop application: <a href="http://www.abaqueinside.com/IntuicAtajaxTechno.asp">IntuiCat: AJAX made sooo easy with Visual FoxPro and West-Wind wConnect</a>
<br />
<br />Basic idea is, instead of rewriting the whole application from scratch for AJAX, keep it running within the web server and use HTML page / DOM as a slave of a ghost clone form running on the server.<br />
<br />This paper presents straightforward code along the whole loop between client DOM event and server.</div><p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/02/intuicat-ajax-made-sooo-easy-with.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

D?ner CGS cool

by tnivelet In reply to IntuiCat

Hier soir je participai au 4? d?ner organis? par <a href="http://softtechvc.blogs.com/software_only/">Clavier</a>, <a href="http://mgoldberg.typepad.com/">Goldberg</a> et <a href="http://rodrigo.typepad.com/">Sep?lveda</a> qui agitent (dans le bon sens du terme) et f?d?rent la communaut? renaissante des Web Entrepreneurs Fran?ais.<br />Malgr? la diversit? d'?ges et da parcours, j'ai ?t? frapp? par la grande fluidit? des ?changes, et la pr?occupation commune pour la marginalit? o? l'Entrepreneur est si souvent confin? en France: n?grier assoif? de profit, as de la fraude fiscale, dont les id?es sont le plus souvent inutiles voire bidon, et si elles sont int?ressantes on n'a qu'? les copier tranquillement, etc.<br />Un exemple parmi tant d'autres ...<br /><br />Hier je re?ois l'appel d'un consultant qui se fait fort de d?crocher des subventions ? l'innovation. En fait me dit-il, "nous entamons notre d?marche par un dossier de Cr?dit d'Imp?t Recherche (CIR)".<br />Pourquoi pas lui dis-je, ?a ou autre chose, " du moment que vous faites la paperasse ..."<br />Il me pose une s?rie de questions, dont "combien de salari?s participent ? votre R&amp ?".<br />Je lui dis qu'en g?n?ral les innovateurs ne sont pas salari?s, il se paient tant bien que mal, sur les maigres contrats qu'ils arrivent ? d?crocher en dehors de leurs d?veloppement.<br />"Ah bien c'est g?nant car le CIR ne prend en compte que les salaires..."<br />Fin de conversation sur le mode "Si l'Etat veut donner des avantages fiscaux ? l'Or?al ou Total, c'est son probl?me, mais alors qu'il ne vienne pas se plaindre que ses entrepreneurs (donc ses entreprises et ses emplois de demain) foutent le camp ? l'?tranger!"<br />Un poil ?nerv? l'Entrepreneur ... alors que le malheureux consultant n'y ?tait strictement pour rien !<br /><br />Ne parlons pas de ces ?tudiants anti-CPE qui d?peignaient les entrepreneurs comme des tyrans assoif?s de profit en euros ou en dollars, l'argent n'ayant visiblement aucune odeur ? leurs narines.<br /><br />En conclusion, j'invite tous les participants au d?ner CGS ? r?fl?chir ? la constitution d'une communaut?, d'une association (peu importe la forme), dont l'objet serait de (pro)mouvoir l'image de l'Entrepreneur aupr?s des principaux relais d'opinion et, ? travers eux, les autorit?s de l'Etat.<p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/04/dner-cgs-cool.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

Visual FoxPro continue sa fulgurante progression dans l'index Tiobe !

by tnivelet In reply to IntuiCat

<div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">Tiobe a eu l'excellente id?e d'?tablir un <a href="http://www.tiobe.com/tpci.htm">classement</a> de la popularit? des langages de programmation d'apr?s leur pr?sence sur les moteurs de recherche principaux, au premier rang desquels Google. Mis ? jour mensuellement, cet "index" donne une bonne id?e de l'activit? sur un langage, au del? des chiffres d'utilisateurs et de licence fournis par les ?diteurs.<br />
<br />Bien entendu, nul ne saurait contester l'?crasant supr?matie de Java, C, C++ et PHP. M?me Visual Basic fait de la r?sistance ? la cinqui?me place.<br />
<br />
<a href="http://msdn.microsoft.com/vfoxpro/" onblur="try {parent.deselectBloggerImageGracefully();} catch(e){}">
<img alt="Visual FoxPro" border="0" src="http://msdn.microsoft.com/msdn-online/shared/graphics/right_bnr_vfoxpro.jpg" style="float:left; margin: 5px 5px 5px 0;cursor:pointer; cursor:hand;" />
</a>Toutefois, depuis plusieurs mois, Visual FoxPro fait une perc?e spectulaire, d'ailleurs mentionn?e dans plusieurs ?ditoriaux du site. Apr?s avoir longtemps stagn? dans les oubliettes, consid?r? comme un langage "has-been", il est remont? aujourd'hui ? 13? place et continue sa progression mois apr?s mois.<br />
<br />
<a href="http://www.atoutfox.org/" onblur="try {parent.deselectBloggerImageGracefully();} catch(e) {}">
<img alt="AtoutFox, communaut? francophone des professionnels FoxPro" border="0" src="http://www.atoutfox.org/images/logoatoutfox3D.jpg" style="float:left; margin: 5px 5px 5px 0;cursor:pointer; cursor:hand;" />
</a>Cette progression couronne les efforts de la <a href="http://www.atoutfox.org/">communaut? francophone AtoutFox</a> n?e en 2004, que j'ai eu l'honneur de pr?sider pendant sa premi?re ann?e d'existence, et dont le premier objectif ?tait pr?cis?ment <a href="http://www.atoutfox.org/Satuts_AtoutFox_13_11_2004.pdf">la promotion du langage et des applications qui en sont issues</a>.<br />
<br />Visual FoxPro est un langage remarquable, extraordinairement rapide pour acc?der ? des tables ou construire des chaines de caract?res. Il permet de b?tir des applications de gestion client-serveur professionnelles, en frontal de n'importe quelle base de donn?es SQL. Les applications plus modestes peuvent tourner avec le moteur de base de donn?es int?gr?, dont la redistribution est gratuite, et qui a tout d'un grand sur le plan fonctionnel, sauf la r?plication et la sauvegarde ? chaud.<br />
<br />Semi-compil?, le langage Visual FoxPro est extr?mement souple, permettant de construire dynamiquement des instructions ou des programmes entiers. Orient? objet, ses 30 classes de base supportent l'h?ritage, l'encapsulation et le polymorphisme pour une r?utilisation optimale du code.<br />
<br />Continuellement am?lior? depuis 1990, actuellement ? sa version 9, Visual FoxPro est d'une stabilit? sans faille, son atelier de d?veloppement est conforme aux standards du march?, son langage tr?s facile ? apprendre pour tout d?veloppeur familier avec la technologie objet.<br />
<br />Bref, vous l'avez compris, je suis un ardent supporter de Visual FoxPro!</div><p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/05/visual-foxpro-continue-sa-fulgurante.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

Innovate!Europe

by tnivelet In reply to IntuiCat

<div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml">Les 15-17 mai derniers, <a href="http://www.innovate-events.com/2006/">Innovate!Europe</a> a mis en relation les entrepreneurs et les investisseurs europ?ens.<br />Ces trois jours nous ont permis de soulever un coin du voile sur la communaut? Web 2.0 mondiale, et de rencontrer des personnalit?s comme Gil Penchina (eBay), Mike Arrington (TechCrunch), Niklas Zennstr?m (Skype) et bien s?r notre incontournable porte drapeau national, <a href="http://www.loiclemeur.com/france/">Lo?c Le Meur</a> (Six Apart).<br />
<br />J'ai vu deux grandes tendances se dessiner:<br />
<br />- La vague de fond du Web 2.0 : les <span style="font-weight:bold;">r?seaux soci?taux </span>(social networking) partageant du contenu (blog, wiki, photos, video), des avis (notation de produits sur les sites de commerce ?lectronique), le tout sur ordinateur ou t?l?phone mobile.<br />
<br />- La <span style="font-weight:bold;">recherche verticale</span> : au lieu de chercher dans tout ce qui est disponible sur la toile, le client choisit d'abord un secteur d'activit? (automobile, m?dical, etc.) puis acc?de ? deux modes de recherche: par mots cl?s et/ou par crit?res (les crit?res sont applicables d?s lors que la recherche se situe dans un seul domaine d'activit?). La recherche verticale permet de cibler plus finement les publicit?s.<br />
<br />En tous cas il est parfaitement clair que tout le web de demain sera financ? par la publicit?, qui s'int?grera de plus en plus finement et granulaire ? nos recherches d'informations.</div><p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/05/innovateeurope.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Collapse -

Forum Innovation et Comp?tences (92)

by tnivelet In reply to IntuiCat

Hier matin je reprends contact avec la CCIP pour leur demander une assistance sur les proc?dures ANVAR.<br />R?ponse quasi imm?diate: <span style="font-style: italic;">rejoignez nous cet apr?s-midi au <embed anchor_height="18" anchor_width="486" anchor_top="39" anchor_left="429" onmouseout="" hover="true" pref_url="http://www.ccip92.ccip.fr/index.asp?idprofil=5&idlangue=5&idmetapage=380" type="application/browster-plugin" height="0" width="0"><a href="http://www.ccip92.ccip.fr/index.asp?idprofil=5&idlangue=5&idmetapage=380">Forum Innovation et comp?tences ? Coeur D?fense</a><br /></span>Apr?s un tour sur <a href="http://www.oseo.fr/">Oseo</a> qui regroupe d?sormais l'ANVAR et la BDPME, constat? que cette noble institution ?tait repr?sent?e au Forum, et remarqu? le cocktail en fin de manifestation, j'enfourche mon v?lo vers 14h30 pour m'y rendre.<br /><br />Acceuil par <span style="font-style: italic;">les v?los ne sont pas accept?s dans l'enceinte de l'immeuble</span>. Le contraire m'eut ?tonn?, heureusement j'ai double antivol et je trouve une zone adapt?e non loin de l'entr?e.<br />D?but des d?bats ? 15h30, discours du vice-pr?sident du CG 92 dont l'alzheimer para?t bien avanc?. Discours de l'?lu CCIP, no comment, puis d?bat entre le DG de la CCIP, ex-pr?fet, un repr?sentant du minist?re de l'?conomie finlandais, deux entrepreneurs pass?s sous les fourches caudines des p?les de comp?titivit?.<br />En gros, innover c'est tout facile, il suffit de travailler tous ensemble, et tout se passe dans le meilleur des mondes.<br /><br />Ne sachant si l'endormissement ou la col?re aurait raison de moi en premier, je d?visse pour me rendre sur le stand OSEO, but r?el de ma visite (en assistant un peu aux d?bats, j'aurai au moins honor? l'invitation de la CCIP).<br />Une charmante jeune fille m'accueille, ? qui je pr?sente mon projet. Elle me fait comprendre que malgr? leur fusion r?cente la BDPME et l'ANVAR restent deux entit?s bien distinctes au sein d'OSEO et qu'elle m?me repr?sente la BDPME. Visiblement novice, elle <font>c?de la place ? son d?l?gu? r?gional qui m'explique que la BDPME intervient en garantie d'un pr?t bancaire "conventionnel", lequel est accord? au vu des derniers bilans.<br />Je lui sugg?re qu'une entreprise ne peut avoir des bilans fabuleux tout en consacrant une grande partie de ses ressources financi?res, psychologiques et intellectuelles ? innover. S'il conna?t des entreprises qui produisent le jour, facturent le soir et innovent la nuit, qu'il me les pr?sente !<br />Il en convient et nous concluons que les choses sont ainsi, donc soit ! Je vais tout de m?me pr?senter un demande de pr?t ? ma banque, on ne sait jamais ... et au moins j'aurai essay?.<br /><br />Je tourne un moment autour du stand OSEO-ANVAR, dont le responsable est en grande conversation avec un autre exposant et ne semble pas pr?ter grande attention ? ma pr?sence. Ayant ?puis? la presse mise ? disposition, j'interrompt pour me pr?senter ; il me re?oit rapidement.<br />Rebelotte sur le projet et question sur la port?e r?elle du label "entreprise innovante" de l'ANVAR.<br /><br />En gros l'entreprise doit "d?montrer" (sic) son caract?re innovant par le nombre d'ing?nieurs, d'heures, de brevets, etc. qu'elle consacre ou va consacrer ? l'innovation. Le tout dans un gros dossier avec un ch?que de 2.200 euros pour son examen. Les chances d'obtention sont d'autant plus grandes que l'entreprise est connu des circuits ANVAR, en gros qu'elle a financ? sa recherche sur fonds publics depuis l'origine.<br />Il convient que mes chances sont tr?s minces voire nulles. Je lui indique que le contraire m'e?t ?tonn?.<br /><br />Tr?s content d'?tre venu, ?a m'a ?pargn? de heures de paparasserie inutile, et 2.200 euros.<br /><br />Arrive enfin le couronnement de la journ?e, le cocktail, j'y rencontre deux personnalit?s peu communes<br />Mr. Peter Flemming, qui con?oit et distribue les accessoires de golf du m?me nom. Ca m'a fait tout dr?le, comme si je rencontrais Jack Nicklaus ou Ben Hogan. Il fait aussi des super pompes de ville (concurrentes de Bowen) qu'il vend directement au public au si?ge de sa soci?t? 4 bd Pershing 75017<br />M. Sadi Allag, jusqu'en 93 Directeur Marketing de Valeo Service, client important de ma soci?t?. Nous nous sommes crois?s plusieurs fois sans nous rencontrer (en Alg?rie, chez Valeo, etc.) et cette fois c'est fait. Il me promet un avis de super expert sur IntuiCat. J'esp?re que ses d?sirs radiculaires seront combl?s (blague priv?e).<p><div class="blogdisclaim"><a href="http://intuicat.blogspot.com/2006/06/forum-innovation-et-comptences-92.html">This post originally appeared on an external website</a></div>

Back to After Hours Forum
141 total posts (Page 1 of 15)   01 | 02 | 03 | 04 | 05   Next

Related Discussions

Related Forums